Avec Backstage Game, les professeurs/personnel encadrant n’auront plus aucun mal à mettre leurs élèves en situation d’apprentissage. Ce serious game, créé par CCCP et ID 6,permet de former des élèves et/ou des jeunes en démarche d’insertion à la gestion de projet. Un support pédagogique, ludique, agréable, et en prise avec le monde réel de l’économie.

C’est d’abord un outil en phase avec les nouvelles technologies et conçu comme un nouveau mode d’apprentissage. Grâce à un support proche du jeu vidéo et avec l’aide de personnages qui évoluent dans une ville, le professeur/personnel encadrant peut faire comprendre à son élève quelles sont les étapes pour mettre en œuvre un projet : l’idée, la stratégie, le plan d’action, la planification, et même le bilan. C’est une bonne façon de compléter son cours via un serious game attractif car, le héros du jeu, c’est avant tout l’élève.

Le formateur utilise le logiciel en appui de son cours, en plusieurs séances. A lui de choisir les thématiques qu’il souhaite aborder en accédant directement aux différents chapitres. En classe, ou dans un parcours d’insertion, l’animateur a accès à un écran de contrôle : il suit en direct ce que font les joueurs et garde la main sur le déroulé du jeu. Ce cours est complété d’un cahier pédagogique. Au final, plus qu’une méthodologie, le serious game apporte des éléments de connaissance, mais aussi l’apprentissage du savoir-être : l’élève doit correctement se comporter, s’habiller, et s’exprimer pour convaincre ses interlocuteurs virtuels. Il doit aussi acquérir des notions de budget, de réglementation, de communication et d’évaluation.

Pour animer sa classe ou son groupe de jeunes en démarche d’insertion avec Backstage Game, la licence d’utilisation est gratuite car le projet est parrainé par la Région Nord-Pas de Calais. Ailleurs, il faudra débourser 149€, mais là encore des aides sont possibles. Pour bien connaitre l’outil, le professeur doit suivre une formation d’une journée (120€), mais qui peut être prise en charge par l’Education Nationale ou la structure pour laquelle il travaille. Avant tout achat, le mieux est de prendre contact avec: id6association@orange.fr.

« J’ai accompagné une classe qui a construit son année en trois parties : au premier trimestre, participation à Backstage Game. Au 2 nd trimestre, élaboration de son propre projet, c’est-à-dire l’organisation d’un voyage via la vente de croissants. Au 3 èmetrimestre, déplacement à Bruxelles. Au final, le jeu qui fait vivre une histoire est si proche de la réalité qu’il est ensuite facile d’appliquer la méthodologie à un projet concret »

Pascal Chaumette , fondateur de Backstage Game pour l’animation pédagogique, avec CCCP.

« Les jeunes ont l’habitude d’être devant les écrans, et adoptent immédiatement ce jeu. Backstage Game est conçu pour un binôme : une bonne idée pour qu’ils ne soient pas complètement absorbés par le jeu, et prennent le temps de réfléchir à deux. En moyenne, pour un cours, vingt minutes de jeu et un débriefing permettent de bien avancer sur le cahier pédagogique et de construire de vrais échanges avec ses élèves»

Amélie Willot , chargée de mission sur le développement de la création d’entreprise à la Maison de l’Emploi de Val de Marque.

Sources :

La suite dans les idées ID 6