Le 13 novembre dernier, le CELLAB (laboratoire du Centre Entrepreneuriat du Littoral) - Université du Littoral Côte d’Opale (CEL/Hubhouse) a organisé à Dunkerque un colloque international sur la recherche en entrepreneuriat. Chercheurs et universitaires français et étrangers ont eu l’occasion de côtoyer des étudiants et des chefs d’entreprise de la région, ainsi que des représentants de collectivités et des professionnels de l’accompagnement à la création. Objectif de cette journée : faire avancer la recherche en entrepreneuriat.

L’entrepreneuriat, élément de recherche appliquée

Si la recherche scientifique est bien identifiée dans plusieurs domaines, la recherche en entrepreneuriat reste encore à développer et à vulgariser. Des groupes de travail se sont créés et des premiers résultats sont visibles. Gérard Kokou DOKOU la présente comme « une discipline académique, fondamentale ou appliquée qui doit être envisagée selon le modèle anglo-saxon ».

A ce titre, pour valoriser la recherche en entrepreneuriat, le CELLABa mis au point le test MACE(Motivation Aptitudes et Comportement Entrepreneurial) (1), un outil de sensibilisation à l’esprit d’initiative, d’accompagnement à la création et reprise d’entreprise Par ailleurs, certains travaux du CELLAB s’inscrivent dans le programme de recherche du consortium régional de recherche en entrepreneuriat(2).

De nouveaux outils pour rendre concret la recherche en entrepreneuriat

Gérard Kokou DOKOU travaille actuellement sur une évolution de son modèle à travers deux approches : intergénérationnelle et sectorielle.

« Nous nous sommes aperçus que les logiques de création diffèrent selon l’âge des créateurs / repreneurs, mais aussi selon leur sexe. A titre d’exemple, les femmes sont plus intuitives et travaillent de manière plus collective que les hommes. On s’est aussi rendu compte que les jeunes sont particulièrement attirés par les nouvelles technologies, les thématiques développées autour de la troisième révolution industrielle mais aussi par l’économie sociale et solidaire, à fort potentiel d’emploi ».

Un autre outil est en cours de développement : une évaluation des compétences entrepreneuriales pour permettre aux étudiants d’obtenir le Diplôme de l’Etudiant Entrepreneur (D2E) appuyé par le Statut d'Etudiant Entrepreneur(3).

Sensibiliser, former et accompagner : les autres missions du CEL / Hubhouse

Outre la valorisation de la recherche conduite par le CELLAB, le CEL/Hubhouse a pour objectif de faire de l’ ULCOune université d’excellence en entrepreneuriat. C’est dans ce sens que le Président de l’ULCO - Roger DURAND – et son équipe ont intégré depuis la dernière rentrée universitaire un module obligatoire de sensibilisation à l’entrepreneuriat dans chaque programme, de la première année de licence au master 2.

Des ateliers de créativité, des sessions de témoignages et des visites d’entreprise sont organisés par les deux chefs de projet du CEL/Hubhouse afin de susciter l’esprit d’entreprendre chez les étudiants. Aussi, pour ceux qui ont l’envie de créer, ils ont la possibilité d’être accompagnés : « ils bénéficient de tout notre écosystème entrepreneurial : boutiques de gestion ; structures de financement ; CCI ; réseaux d’aide à la création d’entreprise… ».

(1) en partenariat avec la CCI Nord de France et avec le soutien du Conseil régional Nord-Pas de Calais et la Communauté Urbaine de Dunkerque.(2) soutenu par le Conseil régional Nord-Pas de Calais et piloté par le Professeur Pascal PHILLIPPART, Directeur de l’IAE de l’Université de Lille 1.(3) La mise en œuvre de ce diplôme au niveau régional est collectivement conçue et pilotée par la Communauté des Universités et des Etablissements (COMUE) Lille Nord de France.

Contacts CEL/Hubhouse :

Chantal Vandenbroucke - chantal.vandenbroucke@univ-littoral.fr- 03.28.23.70.91

Delphine Groux - delphine.groux@univ-littoral.fr- 03.28.23.71.02

Sources :

La suite dans les idées CEL/Hubhouse