Lumière et température jouent paraît-il sur le moral. Et par conséquent sur l’énergie qu’on parviendra à mettre dans le travail

L’arrivée du printemps serait-elle aussi porteuse d’un regain de créativité ? Dans la mesure où l’esprit a tendance à rêvasser davantage aux premiers bourgeons, on peut penser que oui, le printemps aura du bon pour les profils les plus créatifs.

 

Nous sommes tous, à notre échelle, plus ou moins météo-sensibles. Pour les plus sensibles d’entre nous, l’automne et l’hiver nous rendent plus grincheux, moins optimistes et auraient tendance à scléroser nos neurones créatifs, de fait trop occuper à compenser la baisse d’énergie liée au gris du ciel. Le printemps, sa lumière et les températures enfin plus douces, pourrait favoriser le retour de l’énergie créative. Un peu à l’image de la fleur qui se crée grâce à ses premiers bourgeons.

 

En feng-shui, l’énergie du printemps booste la créativité

La métaphore n’est d’ailleurs pas si abstraite chez les adeptes de la philosophe feng-shui qui établissent pour leur part clairement un lien entre le retour de la douceur météorologique avec celui de la créativité.  Pour les taoïstes les plus convaincus, l’énergie du printemps, le bois, est propice à la créativité et à l’action. Le bois qui reprend vie, la sève qui fait apparaître les fleurs… dites-vous que votre cerveau est comme la jonquille ou le magnolia qui vont faire naître d’un seul coup la couleur.

Le printemps, c’est aussi le moment de la mise au vert et le retour des promenades. Ces moments de « break » pendant lesquels l’esprit a tendance à se laisser sont le terrain de rêveries et pensées elles aussi propices aux idées. Dans un précédent article publié dans La Suite Dans les Idées, nous avions déjà évoqué cette étude de l’université de Santa-Barbara démontrant l’intérêt de « buller » pour créer les conditions de la créativité.

Sortir, bouger et bien-sûr créer !

Le printemps est aussi pour beaucoup une saison liée à l’action et à la mise en mouvement. La douceur climatique et la luminosité nous encouragent souvent à cuisiner et manger des choses nouvelles, à repenser notre espace de travail, à faire ce que l’on appelle communément un bon nettoyage de printemps. C’est toujours quand la chaleur revient que l’envie de bricoler, de repeindre le salon ou de sortir le chevalet dans le jardin se fait sentir. Le temps de l’action accélère l’interaction des idées, lesquelles font naître de nouvelles visions.

Avec un temps plus chaud et plus lumineux, les propositions de rendez-vous à l’extérieur se multiplient. Il n’est pas rare de voir des managers organiser des réunions dehors, au soleil ou en terrasse. Cette invitation peut d’une certaine manière favoriser la créativité dans la mesure, où il est démontré que les moments passés en dehors du cadre de travail accélèrent la mise en ébullition des idées et de l’esprit.    

C’est le moment de se déclarer météo-sensible et donc météo-créatif !