Lundi 16 juin 2014, les femmes inscrites à la visite d'entreprise proposée par Initiatives Plurielles ont pu découvrir le parcours d'Anne-Sophie Verhoeke, créatrice de Promesse de fleurs, société de vente en ligne de plantes pour le jardin. Découvrons ensemble son portrait !

Pourquoi avez-vous créé votre société ?

Passionnée par les fleurs, je jardinais à mes heures perdues, juste pour le plaisir. Après avoir été responsable de gestion et de développement pendant 3 ans dans le secteur de la mode, j’ai décidé d’effectuer une formation consacrée à la reprise d’entreprise. J’y ai rencontré Pascal Griot, grande expérience dans la distribution et spécialiste des outils internet. Convoitant la même reprise, nous avons décidé de nous associer plutôt que de nous concurrencer, en rachetant la société Schryve jardin en 2008. Le pari, c’était de retrouver une belle petite entreprise en diversifiant l’offre et en fidélisant la clientèle. Nous avions le sentiment qu’il y avait un manque sur ce marché. Nous avons rebaptisé l’entreprise familiale créée en 1950 « Promesse de fleurs » et avons reçu en 2009 le prix « Victoire en duo » du concours des repreneurs d’entreprise organisé par le Conseil régional.

Promesse de Fleurs, c’est ?

C’est une société de vente à distance (par Internet et catalogue) de bulbes à fleurs et de plantes vivaces, grimpantes, rosiers... Notre activité principale est la réception, le contrôle l’élevage des plantes vivaces, le conditionnement et l’expédition des produits. L’effectif de nos salariés est de 8 CDI et l’équipe tourne autour de 20 personnes en pleine saison. Nous sommes proches de nos clients et toujours soucieux de leur apporter un service rapide, personnalisé et de qualité, aussi, l’entreprise ne cesse de se développer.

Quel est votre lien avec autonomie & solidarité ?

Nous avons bénéficié d’un coup de pouce des banques grâce à l’intervention de Lille Métropole Initiative qui nous a aussi consenti un prêt d’honneur. Autonomie & Solidarité s’est associé via le capital à hauteur de 5000 euros et de 10 000 euros en compte courant. L’objectif étant de rembourser le compte courant au bout de 5 ans, ce qui a été fait. Autonomie & Solidarité est sorti du capital au mois de janvier 2014. Par ailleurs, nous avons bénéficié du parrainage de Jacques Blondel qui nous a apporté ses conseils dans les domaines financier, commercial, des ressources humaines mais également des préconisations. Voir la vidéo de la visite

Contact et informations pratiques :