Agnès Gentric, professeur de sciences physiques au collège Jean-Baptiste-de-la-Salle de Valenciennes, est fière de sa classe de 3ème. Avec le soutien de l’ association Entreprendre pour Apprendre, ils ont réussi à créer une mini-entreprisede fabrication et vente d’objets japonais : Origamiland. Ils vont même participer au concours annuel de mini-entreprises, dans le cadre du Festival de l'Initiative, le 27 mai 2015 prochain, à Lille Grand Palais.

Pour Agnès Gentric, sensibiliser des élèves à l’entrepreneuriat est une expérience enrichissante :

« Les élèves découvrent et vivent de l’intérieur les différents métiers d’une entreprise. Ils ont désigné une gérante, organisé une comptabilité, recherché le meilleur prix de vente … Les jeunes ont également appris à travailler en équipe, à assumer des responsabilités, à respecter des délais, à rédiger des rapports. Autant de compétences nécessaires pour travailler en entreprise. »

C’est aussi une autre manière d’enseigner : « Je n’étais qu’une personne-ressource. J’ai vu les jeunes s’épanouir, grandir, devenir autonome, selon leurs talents. Ce qui est plus difficileà réaliser dans l’enseignement classique. »

La clé de succès d’une telle sensibilisation à l’entrepreneuriat ? « En tant qu’enseignant, il faut oser! Pour nous qui sommes loin du monde de l’entreprise, c’est un vrai challenge. Et il faut partir des idées et des envies desélèves. Cela permet d’emporter leur adhésion au projet et de les fidéliser jusqu’à la concrétisation de la mini-entreprise. »

Plus d'informations sur le Festival de l'Initiative- 27 mai 2015 / Lille Grand Palais

Sources :